Nouvelles espèces de lézards décrites en 2016... suite.

Dixonius minhlei
ZIEGLER, BOTOV, NGUYEN, BAUER, BRENNAN, NGO & NGUYEN, 2016 : Ce gecko a été découvert dans la réserve de Vinh Cuu, province de Dong Nai au sud du Vietnam à partir de spécimens collectés en 2007. Il mesure au maximum 4,75 cm de LMC. Sa découverte est le fruit d’une recherche génétique sur D. vietnamensis. Source : ZIEGLER, THOMAS; ANDREAS BOTOV, TAO THIEN NGUYEN, AARON M. BAUER, IAN G. BRENNAN, HANH THI NGO, TRUONG QUANG NGUYEN 2016. First molecular verification of Dixonius vietnamensis Das, 2004 (Squamata: Gekkonidae) with the description of a new species from Vinh Cuu Nature Reserve, Dong Nai Province, Vietnam Zootaxa 4136 (3): 553–566

Gehyra girloorloo OLIVER, BOURKE, PRATT, DOUGHTY & MORITZ, 2016 : Originaire des Pillara Range, dans la région de Kimberley, au nord-ouest de l’Australie, ce petit gecko de 4,8 cm de LMC maximum fait partie du groupe variegata-punctata. C’est un habitant des zones rocheuses calcaires d’où son nom commun de Kimberkley Karst gecko, mais il est aussi observé sur les troncs d’arbres. La femelle ne pond qu’un seul œuf comme les autres membres du groupe d’espèces variegata-punctata. Dans l’article décrivant cette espèce, les auteurs ont également revalidé un taxon datant de 1983, G. kimberleyi. Source : OLIVER, PAUL M.; GAYLEEN BOURKE, RENAE C. PRATT, PAUL DOUGHTY, CRAIG MORITZ 2016. Systematics of small Gehyra (Squamata: Gekkonidae) of the southern Kimberley, Western Australia: redescription of G. kimberleyi Börner & Schüttler, 1983 and description of a new restricted range species Zootaxa 4107 (1): 049–064

Hemidactylus alfarraji & Hemidactylus asirensis ŠMÍD, SHOBRAK, WILMS, JOGER & CARRANZA, 2016 : Ces deux espèces étaient considérées jusqu’alors comme des populations d’H. yerburii. Elles sont originaires du sud de la péninsule arabique. H. alfarraji est originaire de la province de Najran, il mesure entre 4,5 et 5,7 cm de LMC. H. asirensis habite la région d’Asir et mesure entre 3,8 et 5,1 cm de LMC. Ces deux espèces fréquentent des habitats rocheux et semi-arides d’altitude (plus de 1 500 m). Si H. asirensis fait référence à la province d’Asir, H. alfarraji fait référence à Saud Al Farraj, herpétologue saoudien. Source : Šmíd, Jir?í; Mohammed Shobrak; Thomas Wilms; Ulrich Joger & Salvador Carranza 2016. Endemic diversification in the mountains: genetic, morphological, and geographical differentiation of the Hemidactylus geckos in southwestern Arabia. Org Divers Evol, DOI 10.1007/s13127-016-0293-3
 
Hemiphyllodactylus cicak COBOS, GRISMER, WOOD, QUAH, ANUAR & MUIN, 2016 : C’est un petit gecko de 3 cm de LMC vit sur l’île de Pennang, en Malaisie. Quatre spécimens furent collectés en 2014. Son nom vient de « Cicak » qui veut dire lézard en malais. Il fait partie du groupe H. harterti. Source : COBOS, ANTHONY; L. LEE GRISMER, PERRY L. WOOD, JR., EVAN S. H. QUAH, SHAHRUL ANUAR, MOHD ABDUL MUIN 2016. Phylogenetic relationships of geckos of the Hemiphyllodactylus harterti group, a new species from Penang Island, Peninsular Malaysia, and a likely case of true cryptic speciation Zootaxa 4107 (3): 367-380
 
Hemiphyllodactylus huishuiensis YAN, LIN, GUO, LI & ZHOU, 2016 : Cette seconde nouvelle espèce du genre Hemiphyllodactylus, qui comprend désormais 19 espèces, est originaire du sud de la Chine, de la province de Guizhou. Il mesure au maximum 5,1 cm de LMC. Source : YAN, JIE; YUBO LIN, WEIBO GUO, PENG LI, KAIYA ZHOU 2016. A new species of Hemiphyllodactylus Bleeker, 1860 (Squamata: Gekkonidae) from Guizhou, China. Zootaxa 4117 (4): 543–554

Lygodactylus wojnowskii MALONZA, GRANTHON & WILLIAMS, 2016 : Ce petit gecko diurne est originaire d’Afrique, plus précisément de la province de Tharaka-Nithi, près du Mont Kenya, au Kenya. Mesurant 3 à 4 cm de LMC, il est affilié au groupe L. picturatus et se distingue des autres espèces par sa coloration, ses motifs et des détails d’écaillure. Mâles et femelles ne présentent pas de dichromatisme sexuel marqué. Arboricole, on le trouve dans les buissons et autres arbres. Il habite les zones assez sèches mais bien pourvues en végétation. Son nom a été donné en l’honneur de David Wojnowski, de l’Université de l’état de Géorgie (Etats-unis) et collecteur de spécimens types de cette espèce. Source : MALONZA, PATRICK K.; CAROLINA GRANTHON, DEAN A. WILLIAMS 2016. A new species of dwarf gecko in the genus Lygodactylus (squamata: Gekkonidae) from central Kenya. Zootaxa 4061 (4): 418–428

Parsigecko ziaiei SAFAEI-MAHROO, GHAFFARI & ANDERSON, 2016 : Il s’agit là non seulement d’une nouvelle espèce mais aussi d’un nouveau genre créé pour elle. Originaire de la province de Hormozgan au sud de l’Iran, le genre et l’espèce ont été décrits sur des bases morphologiques.  Source : SAFAEI-MAHROO, BARBOD; HANYEH GHAFFARI, & STEVEN C. ANDERSON 2016. A new genus and species of gekkonid lizard (Squamata: Gekkota: Gekkonidae) from Hormozgan Province with a revised key to gekkonid genera of Iran. Zootaxa 4109 (4): 428–444

Pseudogekko isapa SILER, DAVIS, DIESMOS, GUINTO, WHITSETT & BROWN, 2016 : Ce gecko vit sur l’île de Sebuyan, au cœur de l’archipel des Philippines. Sa localité type se situe dans le parc naturel du mont Guiting-Guiting, mais un spécimen collecté en 1972 sur l’île voisine de Tablas a également été identifié comme faisant partie de cette espèce nouvelle, il serait donc présent sur plusieurs îles de l’archipel de Romblon. Cette découverte s’est faite à la suite d’une révision générale du genre Pseudogekko en 2014. Il se distingue essentiellement des autres espèces par des détails morphologiques et d’écaillure.  Source : SILER, CAMERON D.; DREW R. DAVIS, ARVIN C. DIESMOS, FAITH GUINTO, COLLIN WHITSETT, RAFE M. BROWN 2016. A new species of Pseudogekko (Squamata: Gekkonidae) from the Romblon Island Group, Central Philippines. Zootaxa 4139 (2): 248–260
 
Ptychozoon bannaense WANG, WANG & LIU, 2016 : Il s’agit là d’une nouvelle espèce de gecko volant, ces geckos capables de planer grâce à leur corps très aplati et à leurs doigts élargis. Les deux spécimens ayant servi à sa description ont été collectés dans le village de Manheke, dans la préfecture autonome de Xichuangbanna au sud du Yunnan (Chine). Ces deux spécimens mesurant un peu plus de 8 cm de LMC. Il est le taxon frère de P. lionotum même s’il ressemble davantage à P. horsfieldii, P. intermedium et P. kaengkrachanense. Source : WANG, YING-YONG; JIAN WANG, ZU-YAO LIU 2016. Description of a new species of the genus Ptychozoon (Squamata: Gekkonidae), representing a new national record of this genus from southern Yunnan Province, China. Zootaxa 4084 (3): 406–420

Phyllodactylidés :

Asaccus gardneriAsaccus margaritae CARRANZA, SIMÓ-RIUDALBAS, JAYASINGHE, WILMS & ELS, 2016 : ces deux geckos sont très ressemblants, mesurant 5 à 7 cm de LMC, leur coloration est blanche marquée de barres transversales brunes orangées. Ils possèdent des doigts adhésifs triangulaires au bout des doigts. A. gardneri vit à Oman et A. margaritae aux Emirats Arabes Unis. Ils vivent parmi les rochers entre lesquels ils se dissimulent en journée. Le genre Asaccus comprend 18 espèces dont beaucoup ont été décrites ces 10 dernières années. Source : Carranza S, Simó-Riudalbas M, Jayasinghe S, Wilms T, Els J. 2016. Microendemicity in the northern Hajar Mountains of Oman and the United Arab Emirates with the description of two new species of geckos of the genus Asaccus (Squamata: Phyllodactylidae). PeerJ 4:e2371 https://doi.org/10.7717/peerj.2371
 
Phyllodactylus pachamama KOCH, FLECKS, VENEGAS, BIALKE, VALVERDE & RÖDDER, 2016 : Jusqu’alors assimilé à P. reissi, ce gecko est originaire de l’état d’Amazonas, province de Chachapoyas dans les forêts sèches des Andes péruviennes. Il atteint 7,7 cm de LMC maximum, c’est l’un des plus grands phyllodactyles d’Amérique du Sud. Il s’observe essentiellement sur les rochers et les murs des habitations. Ses contenus stomacaux montrent qu’il se nourrit d’arthropodes avec 40% de coléoptères. Il vit en sympatrie avec deux autres Phyllodactylus : P. delsolari et P. thompsoni. Son nom signifie « Terre mère »  en Quechua, les auteurs l’ayant choisi car une légende locale dit que surexploiter la Terre Mère engendre des problèmes, faisant ainsi une allusion à la dégradation des habitats dont ils ont été témoin dans la région où vit ce gecko. Source : KOCH, CLAUDIA; MORRIS FLECKS, PABLO J. VENEGAS, PATRICK BIALKE, SEBASTIAN VALVERDE, DENNIS RÖDDER 2016. Applying n-dimensional hypervolumes for species delimitation: unexpected molecular, morphological, and ecological diversity in the Leaf-Toed Gecko Phyllodactylus reissii Peters, 1862 (Squamata: Phyllodactylidae) from northern Peru. Zootaxa 4161 (1): 041–080 -
 
Diplodactylidés :

Crenadactylus occidentalisCrenadactylus pilbarensisCrenadactylus tuberculatus DOUGHTY, ELLIS & OLIVER, 2016 : Le genre Crenadactylus ne comprenait que 4 espèces, la publication de ces trois nouveau taxons augmente donc considérablement la diversité de ce petit groupe de geckos australiens. Aucune nouvelle espèce ne fut décrite depuis 1978. Ces trois nouvelles espèces sont originaires de l’ouest de l’Australie mais ont été décrites sur la base de spécimens conservés dans les muséums. C. occidentalis a été décrite sur la base d’un spécimen collecté sur l’île de Dirk Hartog en 1992 mais est présent sur la côté Carnavon, dans les zones sableuses couvertes de spinifex et autre végétation rase. Il mesure 3 cm de LMC environ. C. pilbarensis est originaire de la péninsule de Burrup dans le Pilbara. Il est un peu plus petit que le précédent et vit dans un habitat similaire. Quant à C. tuberculatus, dont l’holotype a été collecté en 2014, il porte des tubercules très larges sur le dos, ce qui le différentie des autres membres du genre. Il est originaire de North West Cape. Source : DOUGHTY, PAUL; RYAN J. ELLIS, PAUL M. OLIVER 2016. Many things come in small packages: Revision of the clawless geckos (Crenadactylus: Diplodactylidae) of Australia. Zootaxa 4168 (2): 239–278
 
Diplodactylus ameyi COUPER & OLIVER, 2016 : Il s’agit d’une espèce du groupe D. conspicilliatus atteignant 6 cm de LMC, ce nouveau diplodactyle est originaire des zones arides du Queensland et de Nouvelle Galles du Sud, en Australie. Ces populations étaient jusqu’ici reliée à D. platyurus et les auteurs précisent que d’autres recherches sont nécessaires au sein des espèces de ce genre car elles pourraient révéler d’autres nouvelles espèces. Source : COUPER, PATRICK J.; PAUL M. OLIVER 2016. A new species of gecko from arid inland regions of eastern Australia (Diplodactylus; Diplodactylidae). Zootaxa 4093 (4): 525–538

Oedura bella, Oedura fimbria & Oedura luritja OLIVER & MCDONALD, 2016 : Avec ces trois nouvelles espèces, le genre Oedura, endémique d’Australie, comprend désormais 14 espèces. Ces découvertes sont le fruit d’un travail d’analyse phylogénétique du groupe O. marmorata. Oedura bella doit son nom à sa coloration. Mesurant jusqu’à 9 cm de LMC, il est originaire de la région frontalière entre le Queensland et les Territoires du Nord, au sud du Golfe de Carpentarie. O. fimbria est légèrement plus grand (10,4 cm de LMC max.) et vit au nord de l’Australie occidentale. O. luritja a été découvert dans les parcs nationaux de Finke Gorge et Watarka dans les Territoires du Nord. Tous ces geckos vivent dans les milieux rocheux. Source : OLIVER, PAUL M.; PAUL DOUGHTY 2016. Systematic revision of the marbled velvet geckos (Oedura marmorata species complex, Diplodactylidae) from the Australian arid and semi-arid zones Zootaxa 4088 (2): 151–176
 
Strophurus congoo VANDERDUYS, 2016 : Les spécimens types de cette espèce ont tous été collectés en 2009 et 2013 près de Petford, au nord du Queensland (Australie).  Il atteint au maximum 4,9 cm de LMC, son corps ne montre que peu ou pas de motifs, il ne possède pas d’épines ou tubercules élargis sur le corps, ni la queue ce qui le distingue en partie des autres Strophurus. Il vit dans les forêts ouvertes semi-arides peuplées surtout d’Eucalyptus. Source : VANDERDUYS, ERIC 2016. A new species of gecko (Squamata: Diplodactylidae: Strophurus) from north Queensland, Australia. Zootaxa 4117 (3): 341–358
 
Sphaerodactylidés :
 
Lepidoblepharis nukak CALDERÓN-ESPINOSA & MEDINA-RANGEL, 2016 : Petit gecko de moins de 3 cm de LMC vivant dans la région de Guaviare en Colombie. C’est un habitant des forêts tropicales.  Il a été nommé en l’honneur du peuple Nukak. Le genre Lepidoblepharis comprend 21 espèces dont 3 nouveaux taxons qui furent décrits en 2015. Ce sont des Sphaerodactylidés, proche des Spaherodactylus et Gonatodes à qui ils ressemblent. Ils possèdent aux aussi une pupille ronde et des mœurs plutôt diurnes et terrestres. Source : CALDERÓN-ESPINOSA, MARTHA LUCIA & GUIDO FABIAN MEDINA-RANGEL 2016. A new Lepidoblepharis lizard (Squamata: Sphaerodactylidae) from the Colombian Guyana shield. Zootaxa 4067 (2): 215–232  
 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site